Les principaux registres obligatoires du personnel

registre suivi du personnel

Publié le : 22 novembre 20214 mins de lecture

Depuis l’année 2014, la loi a rendu obligatoire la consignation du mouvement du personnel sur un registre spécial. Ainsi, tous les employeurs sont tenus de s’y conformer. Que vous soyez employeur ou bien salarié, Il est nécessaire de connaître ce registre. Voici un article qui pourrait vous éclairer à ce sujet.

L’essentiel sur le registre du personnel

En général, c’est un répertoire regroupant les mouvements du personnel. En effet, il est nécessaire d’enregistrer les entrées en fonction des salariés suivez ce lien pour plus d’information arc-registres.com/. Que ce soit pour un contrat à long terme ou pour un contrat à durée déterminée, ces informations doivent à tout prix être mentionnées à une date exacte dans ce registre. D’ailleurs si l’employé démissionne ou est licencié, cela doit aussi être inscrit dans le registre. Il est nécessaire de tenir ce document à jour car à tout moment l’inspecteur de travail peut y avoir recours. C’est un outil idéal pour la gestion du personnel, puis à retracer les modifications du salarié dans une entreprise.

Les contenus d’un registre du personnel

Concernant la forme, la loi n’a imposé aucune forme particulière. Souvent il est présenté comme un cahier, ayant été imprimé et commercialisé. Il se peut aussi qu’il soit informatisé et présenté comme un logiciel prêt à être complété. Par ailleurs, le contenu du registre doit englober tous les renseignements sur l’identité du salarié. Ainsi, il doit contenir le nom, le prénom, la date de naissance et son sexe, le poste qu’il occupe dans la société, la date de l’embauche et le type de contrat conclu. Il est à noter que l’embauche doit suivre l’ordre chronologique. S’il s’agit d’un salarié particulier comme celui de nationalité étrangère, le registre suivi du personnel doit inclure les documents qu’il a fournis.

Les modèles de registre existants

Tout d’abord, le registre unique du personnel, c’est celui indiquant la date d’embauchage des salariés. Ce genre d’agenda détail dans l’ordre chronologique la date butoir de l’engagement. Si l’employeur ne détient pas ce registre, ou en l’absence des mentions obligatoires, le salarié concerné peut demander des amendes. Ces informations doivent être retenues pendant 5 ans. D’autre part, on distingue le registre qui consigne tous les conditions de travail. Celui-ci a pour objet de détailler les dangers ou risques sanitaires lors de l’exécution du contrat. Finalement, le dernier type de registre concerne les délégués du personnel. Il devra contenir les notes sur les demandes du délégué et les réponses de l’employeur.

Par contre il sera aussi nécessaire de se procurer du registre le dauphin qui va contenir les informations juridiques et comptables de la société. En outre, le registre Elve qui est le registre unique du personnel associé à celui des stagiaires est effectivement en vente en ligne.

Plan du site