Interprétation et traductions de pièces juridiques : trouver une agence spécialisée en ligne

traductions

Nuances de style, subtilités linguistiques, vocabulaires spécifiques, transmission fidèle des idées, … De nombreux détails doivent être considérés lors d’une traduction. Alors que vous avez une affaire juridique en cours, la traduction de vos documents en plusieurs langues peut être utile. Trouvez facilement en ligne un traducteur assermenté dans le domaine juridique.

Repérez les agences de traduction en ligne

Transcrire des textes dans une autre langue peut être facile pour certaines personnes ayant un bon niveau en langues. De nombreux nouveaux diplômés en filière littéraire exercent le métier de traducteur. Par ailleurs, lorsqu’il s’agit de documents juridiques, la traduction requiert l’intervention d’un traducteur assermenté. Ce professionnel est un expert juridique désigné par le pouvoir exécutif et judiciaire. Il est agréé à traiter et à traduire en autre langue les documents de valeur juridique, à ne citer que les pièces d’état-civil, les jugements, les contrats de travail et les diplômes universitaires. 

Repérer un traducteur agréé par la Cour de cassation ne vous prendra que quelques minutes. Il suffit de mener une recherche rapide sur internet à partir de votre terminal mobile ou votre PC. Concentrez-vous sur les agences de traduction les plus célèbres dans votre région. N’hésitez pas à consulter les offres les plus intéressantes pour envisager un contrat. L’enseigne légal 230 vous accompagne dans la traduction de toutes vos pièces juridiques. Passez un coup de fil ou écrivez un mail pour un premier contact avec le traducteur professionnel qui répondra à vos besoins. 

Bien choisir son traducteur 

Pas question d’engager un traducteur au hasard. Le choix des agences de traduction n’est pas à prendre à la légère. Pour que vos documents juridiques restent valides même après traduction, il est obligatoire de faire recours aux services d’une enseigne qui peut proposer un traducteur assermenté. Avant de signer un contrat avec l’agence, assurez-vous que le traducteur qui sera mis à votre disposition est un acteur légal dans le monde du droit. Il devrait être reconnu par le pouvoir législatif. 

La traduction assermentée est incontournable pour présenter des documents en différentes langues à une personnalité juridique, à une autorité étrangère ou bien à un recruteur. Les contenus traduits auront la même valeur juridique que les textes originaux. Une pièce traduite doit présenter un cachet et le paraphe du traducteur. Sans oublier la mention “copie conforme à l’original”. Le professionnel inscrit aussi la langue source ainsi qu’un numéro unique d’enregistrement.  

En faisant appel à l’équipe de l’un des meilleures agences de traduction Légal 230, vous profiterez de l’expertise des spécialistes en traduction et interprétation. Vous pouvez demander un devis à tout moment pour obtenir des pièces juridiques traduites et certifiées dans les meilleurs délais.

Dénicher une prestation pas chère

Engager un traducteur professionnel ne coûte pas forcément une fortune. Le budget à préparer dépend du type et de la longueur de chaque pièce juridique. Demandez un devis auprès de quelques prestataires avant de prendre une décision. Vous avez intérêt à découvrir le tarif basique auprès des agences de traducteurs qui vous intéressent. 

Si vous devez passer un voyage d’affaires en compagnie du traducteur professionnel, il convient de prendre en charge toutes ses dépenses : transport, hébergement et restauration. De plus, vous aurez à acquitter des indemnités en surplus des honoraires du professionnel.

Il est bon de savoir que le délai de transcription des documents officiels dépend de la vitesse et de la compétence des traducteurs. Un professionnel chevronné et efficace mettra une vingtaine de minutes pour effectuer la traduction d’un document juridique. Le meilleur traducteur maîtrise des lexiques terminologiques dans tous les types de droit : droit administratif, droit social, droit des sociétés, droit fiscal, droit immobilier, droit commercial, etc.